VD

A PROPOS

         Nous sommes tous des créatifs ayant plus ou moins selon chacun, choisit de dévelloper cette faculté. Mais nous avons tous commencé à créer à un moment donné.

Pour ma part c'était tout seul, quand j'étais petit, comme la plupart des personnes de cette planète. Autant dire qu'il n'y a rien de bien exceptionnel !

Je pense qu'il nous est arrivé à tous d'avoir "le stress de la feuille blanche", ce moment où l'on se rend compte de l'espace infini qui se présente à nous, et pourtant réduit à une petite feuille de papier, comme s'il sagissait d'une fenêtre ouverte à un monde parrallèle, et encors totallement vierge... 

Mais ce qui m'interressait n'était pas de chercher à représenter une réalité comme elle est, mais d'abord d'observer les choses commes elles sont et comme elles évoluent dans l'espace. En somme, d'observer la beauté de la forme elle même.

 

          Comment retrouver un regard neutre, même naif, qui permetrait de créer sans les contraintes que notre cerveau nous impose par experience ? Comment désaprendre, pour libérer le champ de création ?

C'est essentiellement la question que je me pose. 

Notre entière vision et facon de pensée est conditionée par les images et les sensations que notre cerveau accumule, faisant le lien entre passé et présent, pour définir l'avenir.

 

Le cerveau se construit comme n'importe quelle structure architecturale: on empile des pierres pour élever l'édifice. chaque pierre en touche une autre, et il est pour l'instant impossible d'envisager un immeuble ou une construction dont les matériaux lévitent, de façon à ne pas entrer en contact entre eux.

C'est la même chose pour le cerveau, il est obligé de faire le liens entre chaques élément vécus lorsqu'il rencontre une nouveauté. Et lorsqu'il ne peut faire se lien, il lui alors impossible de comprendre et rejette immédiatement l'élément.

De cette façon, il est d'autant plus difficile d'avoir une immagination fertile lorsqu'on grandit.

Immaginez seulement un univers entier dans une tâche d'encre, faites changer votre regard d'échelle à la manière du fameux Rorschach, oubliez tout raprochement rationnel et laissez vous portez par l'image qui se propage dans votre tête comme s'il sagissait d'un rêve...

 

 

 

© Valentin Duchêne

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now